31/10/2013

Le Paris Games Week Fait Son "Chaud"

logo-paris-games-week-2013.pngMercredi matin le Paris Games Week ouvrait ses portes officiellement au publique, en marge du salon, Activision organisait une opération marketing proposant 500 exemplaires collector de Call Of Duty Ghost aux premiers arrivants. Tout ne s'est pas vraiment passé dans le calme, voici ce qui s'est passé:


A le base , il était prévu qu'une file d'attente spécifique s'organise à partir de 8h mercredi et que la distribution ce fasse pour les premier arrivant, un communiqué expliquant comment procèder pour les visiteurs ayant été publié sur facebook. Manque de chance pour toutes les personnes rien ne s'est vraiment passé comme prévu.

Lundi nous sommes arrivé vers 14h et les premiers visiteurs venu pour obtenir leur collector était déjà sur place aux alentours de 15h, à minuit environ les 500 chanceux étaient déjà présents et la nuit s'annoncait longue.

Il faut savoir que Activision avait déjà lancé une opération similaire au salon de Milan en Italie ou leur stand avait été à moitié détruit et bon nombre de professionnels annonçaient déjà qu'il risquait d'y avoir des problèmes à Paris, malgré tout Activision n'avait pas renoncé à son opération pour la France.

Ce qui devait arriver arriva et bien entendu les premier problèmes sont apparu durant la nuit. Alors que la file d'attente était déjà composée des 500 personnes, tout le monde à été déplacé sur le c9oté du batiment après controle de leur carte d'identitée et billet d'entrée. Peu de temps après plusieurs personnes éxibaient des tazer de poche, fumigène et quelques lame de couteau ou cutter, ambiance gangster assurée... Aux environ de 5h du matin, un vigile nommé "Moïse" annonce que plusieurs personnes ce sont infiltrées dans la file d'attente et que c'est aux personnes présente de "faire ce qu'il faut" pour les chasser, une incitation claire à la violence en somme. Ce vigile qui est en train de faire le tour du web puisqu'il s'en est pris à un des visiteurs et la frappé avec une béquille.

Aux alentours de 6h du matin les personnes qui sont de plus en plus impatientes commencent a pousser contre les portes pour tenter une entrée en force sans succès, et un peu plus tard des personnes de chez xbox sont venue faire une distribution de bonnets à l’effigie de la marque, énervant encore un peu plus les participant qui sont dans l'incompréhension totale.

Aux alentours de 8h les portes s'ouvrent enfin pour la distribution des bracelets, quelques personnes poussent mais sans grands problèmes puisque le gros de la troupe reste calme. Plusieurs personnes à ce stade de la journée ont tenté de rejoindre en force la file d'attente déjà complète depuis des heures sans succès.

Mais en marge de cette file d'attente il y avait aussi les retardataires qui eux sont resté devant le hall du parc des expositions et qui ne savaient pas que tout était déjà complet depuis longtemps.C'est alors que nous avons pu voir des incivilités de la part des visiteurs qui ont insultés en nombre la sécurité qui était clairement insuffisante et qui n’a pas pu contenir tout le monde, un groupe de visiteurs à même tenté de forcer les portes du salon et provoqué de la casse. Ayant un badge presse nous avons même du rester dehors car les vigiles nous ont refusé l'accès au salon moins de 10 personnes pour contenir cette masse était limite ridicule.

Voici une autre vidéo illustrant les choses:

Ce matin Paris Games Week à publié un communiqué sur la page facebook officielle

Screenshot_2013-10-31-11-23-11.png

Selon plusieurs témoignages tout ne s'est pas passé comme il est dit dans ce communiqué, plusieurs personnes ont été blessées, nous avons également vu plusieurs personnes ce faire piétiner dans le mouvement de foule, bref le mensonge est plus simple que de perdre son image.

Mais le publique n'est finalement pas le plus fautif dans cette histoire abracadabrante. Les premiers fautif sont bien entendu Activision qui n'ont pas réagi correctement face aux problèmes déjà rencontré en Italie. Ils ce doutaient bien qu'il y aurait des problèmes malgré que ce ne serait qu'une distribution de bracelets en extérieur. Le second fautif est bien entendu l'organisateur du Paris Games Week qui aurait du clairement ne pas autoriser cet évènement et limiter les dotation par tirage au sort comme le font tout les autres stand et éditeurs. Mais bien entendu il n'est pas difficile de faire le rapprochement entre l'organisation et Activision puisque l'organisateur n'est autre que le SELL et le président du SELL n'est autre que David Neichel est Directeur Général d’Activision Blizzard France, ceci explique cela.

Malgré tout ces problèmes le salon est désormais accessible et l'ambiance habituelle y règne, nous vous proposerons un compte rendu complet en fin de semaine

Commentaires

Woaw qu'elle pagaille^^ merci pour ce compte rendu :s ^^

Écrit par : mephistokillgod | 31/10/2013

Les commentaires sont fermés.

 
| A propos | Contact | Partenariat | Archives |
Copyright © 2006-2015 Tuto Station. Tous droits réservés
Tout le contenu, les titres de jeux, marques, marques commerciales, graphismes et imagerie connexe sont la propriété intellectuelle de leurs détenteurs respectifs.
Blog hébergé par weareplaystation - Template by Sephirothff