22/03/2013

TEST Bioshock Infinite

bioshock-infinit-logo.pngBioshock fait partie de ces séries de jeux qui font vibrer, scénario béton, souci du détail, personnages charismatiques, le nombre de qualités est difficile à définir tant celles ci sont nombreuses. Ce nouvel opus baptisé Bioshock Infinite nous plonge dans un nouvel environnement, mais saura t-il nous accrocher autant que les précédents ?


L'aventure débute en 1912 sur une simple barque ou notre personnage Booker DeWitt doit monter dans un phare pour sauver une jeune fille nommée Elizabeth, ce phare qui va le mener droit en enfer même si la ville de Columbia juchée dans les airs prétend être un avant goût du paradis.

Fini donc Rapture au fond des océans, la série prend un tournant complet en nous proposant des environnements bien plus ouverts qu'à l'accoutumée. Toutefois même si le tournant est radical, les équipes de développement ont tout de même gardé l'essentiel, les plasmides ont été remplacé par les toniques et vous trouverez toujours les fameux distributeurs qui vous permettrons d'acheté munitions, améliorations ou cristaux essentiels pour utiliser les toniques. Mais l'essentiel d'un Bioshock c'est le scénario et le scénariste Ken Levine a mis les petits plats dans les grands pour nous proposer une aventure dont on ce souviendra encore longtemps. Le tout bien entendu rythmé par une bande son impécable avec un doublage en français très bien réalisé

bioshock-infinite-playstation-3-ps3-001.jpg

Dans ce nouveau scénario, nous retrouvons beaucoup de points "dérangeants", le côté Big Brother avec des affiches de propagande et le fait d'être espionné par les pontes de la ville, le racisme omniprésent jouant sur la séparation des blanc et des noirs dans la ville et les différents PNJ qui discutent du problème des noirs dans leur vie et le dernier point très présent dans le jeu, la religion avec un culte de la personne du prophète Comstock. Tout ces ingrédients qui ont été mis en place avec minutie et beaucoup d'intelligence nous permet de nous immerger au maximum dans l'intrigue qui aura de nombreux rebondissements et cela jusqu'à la fin de la dèrnière minute du jeu qui compte environ 10 heures de gameplay.

bioshock-infinite-playstation-3-ps3-002.jpg

Le gameplay quand à lui ne propose rien de bien transcendant pour le joueur mais permet d'être très à l'aise avec la manette. La touche haut étant très utile tout de même puisqu'elle affiche une flèche au sol nous donnant la direction à suivre si l'on est perdu, mais il faudra tout de même fouiller un maximum les lieu pour ne perdre aucune miette des objets disséminés un peu partout et les nombreuses caches renfermant armes, munitions ou objet d'amélioration. Le gros plus du jeu n'est autre qu'Elizabeth, la jeune fille que l'on doit sauver qui ne sera pas qu'un simple PNJ, en effet elle est capable non seulement de réagir seule, ce qui ne nous oblige pas à la défendre sans arrêt, mais elle peut aussi vous aider en crochetant des serrure, en déchiffrant des codes ou simplement en vous donnant des objets ou munitions lors des combats qu'elle aura glané en fouillant les divers lieux et surtout ouvrir des failles spatio-temporelles afin de faire apparaitre des objets, mitrailleuses ou munitions durant les combats. Un véritable acolyte utile qui vous sauvera la mise plusieurs fois en cours de partie.

bioshock-infinite-playstation-3-ps3-006.jpg

Côté armes, cellesci sont assez nombreuses entre pistolets, mitrailleuses ou encore lance roquettes, il y en a pour tout les gouts, les toniques quand à eux sont au nombre de 8 et permettront de, par exemple, bruler vos ennemis, ou encore de faire changer de camp ennemis ou mitrailleuses, les pouvoirs sont très divers et sadapteront à chaque situation. Vous aurez également a disposition un Grappe-ciel, sorte de grapin multi-fonctions servant d'arme de copr à corp mais aussi permettant de vous déplacer sur des aerotram, sorte de cable vous permettant de glisser rapidement d'un lieu à un autre, ou vous accrocher afin d'atteindre des crochets en hauteur. Ce gadget s'avère en tout cas très éfficace sur les ennemis et les finish spéctaculaires et sanglants sont du plus bel effet à l'écran.

bioshock-infinite-playstation-3-ps3-004.jpg

Un point noir au tableau tout de même, même si les ennemis sont plutôt intelligent et n'hésiteront pas à vous contournez pour vous prendre à revers, certains ennemis plutôt massifs sont moins délicats et vous rentrerons dans le lard directement, ce qui peut s'avèrer frustrant puisque vous n'aurez qu'un amas de polygone devant le nez sans vraiment savoir ce qu'il ce passe, seule option tirer à tout va sans vraiment viser.

bioshock-infinite-playstation-3-ps3-005.jpg

Et les graphismes dans tout ca ? Bioshock Infinite nous met dans le bain immédiatement avec différents environnements intérieurs ou extérieurs très bien fini, le souci du détail omniprésent nous laisse souvent quelques secondes pour profiter du paysage et des multiples petites choses qui attirera notre oeil, pour faire simple, le jeu est ma-gni-fi-que ! Nous aurons rarement droit à un tour de force graphique aussi propre tant l'industrie du jeu actuelle a tendance à bâcler les titres pour une sortie pré-programmée bien longtemps à l'avance, les reports de Bioshock Infinite n'auront pas été vain.

bioshock-infinite-playstation-3-ps3-003.jpg

En somme, Bioshock Infinite fait partie de ces jeux qui sont très complets et trop rare de nos jours, un scénario en béton armé, des personnages attachants et charismatiques, des graphismes ultra détaillés, une bande son à tomber par terre, que demander de plus ? Ce jeu mérite la note maximale et un achat des joueurs de tout poil. Attention tout de même il n'y à pas de mode multijoueurs mais le challenge du mode le plus difficile sera à la hauteur des joueurs les plus éxigeants.

jaquette-bioshock-infinite-playstation-3-ps3-cover-avant.jpgTitre: Bioshock Infinite

Genre: FPS

Sortie: 26/03/2013

Note: 20/20

Les commentaires sont fermés.

 
| A propos | Contact | Partenariat | Archives |
Copyright © 2006-2015 Tuto Station. Tous droits réservés
Tout le contenu, les titres de jeux, marques, marques commerciales, graphismes et imagerie connexe sont la propriété intellectuelle de leurs détenteurs respectifs.
Blog hébergé par weareplaystation - Template by Sephirothff