07/10/2011

TEST Ico & Shadow of the Colossus

jaquette-the-ico-and-shadow-of-the-colossus-collection-playstation-3-ps3-cover-avant.jpgAlors que nous attendons tous le providentiel "The Last Guardian" qui fait parler de lui depuis 2 ans, Fumito Ueda va nous permettre de nous réimerger dans deux oeuvres d'arts artistiques et poétiques, qui ne peuvent que nous fasciner et nous bouleverser à nouveau, avec une réedition  d' ICO et Shadow of the Colossus dans une version classique HD. 9 ans plus tard pour ICO et 5 ans pour Shadow of the Colossus, Fumito Ueda a su insuffler aux joueurs par son génie créatif une émotion qui est restée dans le coeur de tous. Cette réedition HD va permettre à tous les fans de la série de revivre l'aventure, ou pour celles est ceux qui eux, n'ont pas eu cette chance de les découvrir.


En 2002 lors de la sortie d' ICO, le jeu n'a pas connu le succés qu'il connaît aujourd'hui, il est même passé assez innaperçu aux yeux du grand public. Mais il a tout de même été l'une des meilleures surprises de part son esthétique poétique et envoûtante. Quant à Shadow of the Colossus, la suite spirituelle d' ICO sortie le 17 février 2006 il a su faire forte sensation auprés des gamers.

classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-055.jpg classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-056.jpg

Le scénario des deux jeux, est exactement identique à ce qu'ils étaient auparavant. Les développeurs n'ont fait aucun ajout à ce niveaux là, toujours le même concept, des questions au départ et beaucoup plus à la fin . Les deux scénarios sont toujours indépendants l'un de l'autre mais certains signes font penser qu'il sont liés. Ils sont toujours aussi bouleversants et vous transmétrons beaucoup, avec très peu de mots, et ca, ca relève du génie !

En 2002 les joueurs avaient découvert le périple du petit Ico, rejeté par son peuple, à cause des cornes qu'il a sur la tête. Il est donc conduit en sacrifice dans une forteresse pour y être enfermé. Dans celle ci, il  rencontre  Yorda une jeune fille mystèrieuse . Ensembles, main dans la main, ils tentent d'echaper à la maîtresse des lieux et de s'enfuir de cet endroit maudit ou règnent les ombres.

4 ans après les mésaventures d' Ico,  Fumito Ueda nous immerge dans la peau de Wanda, qui suite à sa rencontre avec une mystérieuse entitée nomée Dormin, va, accompagnée de sa monture Agro, parcourir une gigantesque contrée à la recherche de 16 colosses, dont il devra ôter la vie afin de ressuciter sa bien aimée.

L'histoire de ces deux jeux se dévoile partiellement au fil de l'aventure, apportant, force, émotion, et poésie comme jamais cela n'avait était vu dans l'univers vidéoludique.

classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-057.jpg classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-069.jpg

Niveau gameplay, que ce soit ICO ou Shadow of the Colossus, rien n'a changé ou n'a été amélioré. ils rèstent fidèles aux versions originales, et n'en rèstent pas moins excélents.
Pour ICO le gameplay rèste classique tout en apportant une dose de fraicheur de par sa liberté. On dirige le personnage aisément, ont peut escalader, se hisser, grimper des parois, des chaînes etc...
Mais, la subtilité réside dans la coopération avec le deuxième personnage. En effet, celle ci est loin d'être aussi agile et habile que Ico. Nous devons en permanence l'assister, lui prendre la main lors des déplacements, l'aider à franchir les différents obstacles sur son chemin, mais elle rèste tout de même utile à la progression au sein des niveaux, car elle l'aide de ses pouvoirs mystèrieux permettants  l'ouverture de certains passages. Au cours de votre  périple des ombres malfaisantes au service de la reine des lieux, tenteront de s'emparer de Yorda, il vas donc falloir impérativement protéger celle ci en les combattant. Pour pouvoir repousser ces entités Ico bénéficie d'armes  (bous de bois, épée et armes secrètes à débloquer).  Certes la progression rèste quelque peu linéaire (exploration, énigmes et combats) mais celle ci rèste tout de même agréable.

Shadow of the Colossus quant a lui prend la forme d'un monde ouvert. On démare au centre de la carte dans un mosolée, ou Dormin, nous indique le nouveau colosse a abattre. Pour repérer leurs positions, vous devrez brandir votre épée vers le ciel, et vous orienter dans la direction ou les rayons de lumière convergent. Une fois ceci fait, une longue phase d'exploration s'offre à vous avant d'arriver aux lieux désirers. Pour vous épauler votre fidèle destrier Agro sera là, et vous permettra de gagner beaucoup de temps. Pensez tout de même au cours du trajet, à observer les alentours, car certains animaux et fruits vous permettront d'augmenter votre jauge de vie et votre stamina (nous y reviendrons plus tard). Une fois arrivé à destination, il va falloir trouver une solution pour attirer l'attention du colosse. En effet, à leurs yeux Wanda ne représente guère une menace. Plusieurs moyens s'offrent à vous pour y parvenir: Utiliser votre arc, siffler et les éblouir a l'aide de votre épée. Le but est simple trouver leurs talons d'achile et de parvenir à vous y agripper, afin de les gravir jusqu'à atteindre leurs points faibles. Arriver jusqu'au sommet des colosses ne sera pas toujours chose aisée. Il faudra bien surveiller votre jauge de stamina (d'endurance) car celle ci s'amenuise peu a peu lorsque vous êtes agripés. Sans conter que les colosses ne se laissent pas faire, et gigotent dans tous les sens. Il va donc falloir vous y reprendre à deux fois avant de parvenir à vos fins.
Le personnage répond bien aux commandes, il est muni d'une panoplie de mouvements assez touffus. On notera le remarquable physique du personnage pour un jeu sorti en 2006 . Quant au colosses il ne sont pas en rèste avec une animation et un gigantisme sans pareil permettant de se rendre compte du travail "colossal"  fourni par les développeurs.

classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-059.jpg classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-071.jpg

Il faut avouer que la remasterisation de ces deux jeux, est impressionnante, car ICO qui date de 2002, arrive sans grande difficulté aux niveaux de certaines productions actuelles. Le passage à la HD à grandement attenué, voire suprimé l'aliasing, et les scintillements dont soufrait le titre. De plus les couleurs sont plus vives et les effets de lumière paraissent ainsi plus crédibles. Les environnements sont donc plus lumineux qu'avant, les textures restent acceptables quoi qu'un peu lassantes au fil du jeu ,car les environnements sont très similaires les uns des autres. De plus certains éléments du décors sont restés quelque peu polygonaux,  les panoramas parfois majestueux qu'arbore le titre marqueront les joueurs, même les moins réceptifs à ce genre de chose. La modélisation des personnages typé Manga rèste tout a fait correcte.
Le level design est vraiment très original et extrémement bien pensé. La version originale nous en mettait déjà plein la vue à l'époque, mais le soin aporté a cette version HD amplifie et peaufine la quasi perféction artistique dont il faisait déjà preuve à l'époque.

En 2006 la team ICO, avait réussi à réaliser un nouveau tour de force avec Shadow of the colossus . Contrairement à ICO ou l'on est plus dans un environnement cloisoné, là, en revanche nous sommes dans un véritable monde ouvert! Justement parlons en de ce monde ouvert. Il est la promesse de paysages vertigineux et d'une diversité d'environnements assez impressionnants. Il est possible de visiter chaque lieux et recoins de la carte  (plaines, montagnes, fôrets, déserts grottes etc...), avec pour chaque lieux sa propre identité et sa propre athmosphère. Les seize colosses sont éparpillés aux quatre coins de la carte  et pour chacune des zones ou il y a un boss le changement d'athmosphère se fait bien ressentir. Les teintes de couleurs du jeu sont assez tèrnes, dans sa majorité, ce qui donne un univers beaucoup plus mature que son ainé ICO. Les différences notoires avec la version originale sont un lissage graphique beaucoup plus marqué qui donne beaucoup moins d'aliasing  et de scintillements surtout l'orsque l'on traverse de gigantesques plaines. Le jeu à également gagné en fluidité, les baisses de framerate ne sont également plus présentes, seul, un peut de clipping persiste. Le chara design de Wanda ainsi que des 16 colosses sont de très bonne facture. La modélisation est également de qualité avec une spécial pour Agro le cheval et les colosses différents les uns des autres, avec une animation tous simplement superbe, nous immergeant totalement dans le soft.

Il faut saluer cette réédition HD. Non seulement pour les bienfaits qu'elle apporte, en particulier à Shadow of the Colossus, mais surtout pour avoir su sauvegarder l'essence des originaux. A noter que la compilation de ces deux jeux supporte la 3D stéréoscopique.

classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-064.jpg classics-hd-ico-shadow-of-the-colossus-playstation-3-ps3-1315465162-073.jpg

Que ce soit pour ICO ou bien alors Shadow of the Colossus la bande son à véritablement son  importance pour l'univers artistique et poétique de ces deux jeux. Si tous deux ne comprennent que très peu de dialogues, tout cela est compensé par une grande athmosphère et un  environnement sonore qui s'en dégage , rendant l'imersion beaucoup plus palpable. Sans oublier que que les développeurs sont allés jusqu'a inventer de véritables langages pour les différents protagonistes. Les bruitages sont paufinés et les différentes musiques présentes dans les deux jeux, sont extémement marquantes, notamment c'elle de SOTC qui dégage un charisme incommensurable.

Cette remasterisation en HD est une réussite . En effet celle ci corrige à peu près tout les défauts des versions d'origine, et conserve la patte qui en faisait de grands jeux. On regrétera quand même que les seuls réels ajouts dans les jeux soient les trophées.
La durée de vie de jeu individuellement est plutôt courte, mais les deux combinés donnent une durée de vie tout a fait acceptable d'une dizaines d'heures pour ceux qui les ont déjà parcourus, et une quinzaine pour ceux qui les découvrent.
Les jeux de base étaient déjà excélents, et le lissage graphique des versions HD vient renforcer ce fait . En somme, cette version classics HD est une véritable perle,  Pour moins de 40 euros, allez de ce pas, vous le procurer pour votre plus grand plaisir.

Titre: Ico & Shadow of the Colossus

Genre: Action/Aventure

Sortie: 28/09/2011

Note: 18/20

Test réalisé par jey

3315248070.jpg

Nous remercions www.worldofgamer.fr pour nous avoir fourni l'exemplaire de test.

acheter Ico & Shadow of the Colossus: version simple chez notre partenaire.

Commentaires

Bravo pour ce test!!!

Écrit par : Flo30130 | 19/10/2011

Écrire un commentaire

 
| A propos | Contact | Partenariat | Archives |
Copyright © 2006-2015 Tuto Station. Tous droits réservés
Tout le contenu, les titres de jeux, marques, marques commerciales, graphismes et imagerie connexe sont la propriété intellectuelle de leurs détenteurs respectifs.
Blog hébergé par weareplaystation - Template by Sephirothff